La petite histoire de la chaussette

De la préhisoire aux grecs

A l’aube des temps,  l’homme des cavernes utilisait des peaux d’animaux rassemblées autour de la cheville et liées en lieu et place de chaussettes. S’il était plus évolué, il ajoutait de la fourrure animale histoire d’avoir les pieds au chaud.

Mais l’histoire officielle des chaussettes commenca avec les grecs.

Les chaussettes sont connues depuis le 8ème siècle avant Jésus-Christ et se nommaient à l’origine “piloi”. Le poète Hesiode (750-700 avant J.C.) les mentionne pour la première fois dans son œuvre magistrale « Les travaux et les jours » en indiquant que celui qui porte des sandales, devrait également recouvrir son pied avec des « piloi », étoffe faite de laine ou de poils d’animaux. (« Les travaux et les jours » verset 542)

Ce fut la première mention officielle et littéraire de la chaussette. 

Romains

Ensuite, les romains enveloppent leurs pieds dans des bandelettes de tissu tissé appelés « udones ».

A la même époque, en orient, les égyptiens apportent la première innovation technologique aux chaussettes. Dans certaines tombes, on a retrouvé des traces des premières chaussettes tricotées. 

Moyen Age

Plus tard en Europe, les chaussettes se portent comme une extension des pantalons (qui étaient à l’époque toujours de pantalons courts). Elles s’appelaient alors des « jambières ».

C’est seulement durant le moyen-âge, lorsque les pantalons devinrent plus longs, que la chaussette devint plus proche de ce que l’on connaît aujourd’hui comme la chaussette mi-bas. C’est alors une pièce d’étoffe maintenue par une sorte de jarretière. Bien entendu, seuls les nobles et la haute bourgeoisie portaient des chaussettes qui étaient toutes alors tissées ou cousues à la main.  

Avec la mode changeante et l’avènement des “braies” qui étaient de nouveau plus court, les chaussettes se rallongèrent (équivalent des longues chaussettes d’aujourd’hui si ce n’est plus grand). Les hommes de l’époque avaient un grand besoin de ces longues chaussettes pour couvrir leurs jambes.

Il est important de noter que jusqu’au 12ème siècle, aucune de ces chaussettes n’avaient de pied.

Le tricotage est une technique qui a été importée en Europe par les marchands arabes et qui est rapidement devenu une occupation domestique pour les femmes de l’époque.

Frustration

Il est amusant de constater que c’est parce que William Lee, un ecclésiastique anglais, est tombé fou amoureux d’une voisine célibataire dont la principale occupation était de tricoter qu’il inventa la machine à tricoter. Elle était nettement plus intéressée par le tricot que par notre cher William lorsqu’il la visitait. Frustré, il cessa de lui faire la cour et débuta ses recherches et essais pour inventer une machine à tricoter. Cela lui prit quelques années de développement mais il parvint à enfin produire un outil qui rendrait la passion de son amour incompris totalement inutile.

Avec l’invention de la machine à tricoter en 1589, les chaussettes tricotées devinrent plus courantes. Cette avancée technologique permit pour la première fois de tisser des chaussettes de manière plus resserrée et surtout qui enfin pouvaient s’étirer. Son invention, la machine à tricoter, permettait de tricoter des chaussettes de manière plus rapide et plus fiable que n’importe quel humain. A l’époque, sa machine permettait de tricoter des chaussettes 6 fois plus 

Plus tard, alors que la mode était sous influence de la cour d’Espagne, les chaussettes étaient faites de soie tricotée et brodée avec des emblèmes ou même des bijoux quelquefois.

Au 17ème siècle, le coton apparu et devint peu à peu le nouveau matériau de référence utilisé pour la production de chaussettes.

Le peuple utilisait des chaussettes de laine (lorsqu’ils pouvaient se le permettre), alors que la soie et le coton étaient réservés aux classes sociales les plus favorisées. 

Les temps modernes

Au 20ème siècle, avec l’apparition du nylon et des matières synthétiques offrant plus de résistance et d’élasticité, les chaussettes de soies furent rapidement remplacées par ces nouvelles matières.

Et l’histoire bégaya une fois de plus, lorsque les pantalons ont une nouvelle fois rallongé et que les chaussettes par conséquent devinrent plus courtes.

De nos jours, les chaussettes existent pour tous les goûts. Les fans de chaussettes peuvent trouver toutes sortes de formes, motifs, couleurs et matériaux afin de combler tout le monde.